Quel coût pour le MAC ?

Le MAC est une action indispensable à la profession.
La mise en place du MAC coûte 30 M€ / an à la profession.
Le coût du MAC représente 1% de la masse salariale brute.
C’est près de 1 000 € par salarié.
Une entreprise qui a 1 000 salariés devra donc payer environ 1 000 000 € sur une période de 5 années.

Quelle n’a pas été la surprise du Cercle de la sécurité privée de lire en ce mois de janvier que le MAC ne coûterait rien aux entreprises. Nous alertions déjà sur le coût non estimé du MAC dans la note économique pour 2018. Depuis cette note, les choses se sont éclaircies avec la signature d’un accord paritaire définissant les conditions de mise en œuvre du MAC. Faisons simple :

  • 160 000 agents de sécurité* avec une carte professionnelle active en France à renouveler tous les 5 ans, c’est une moyenne de 32 000 renouvellements par an.
  • 31 heures de formation par agent de sécurité, soit 992 000 heures de formation par an.
  • 13,4 M€ : coût des heures de formation payées, base 11 € / heure, hypothèse probablement sous-estimée, auquel on applique un taux de charge de 23%.
  • 1,3 M€ : coûts supplémentaires à prendre en compte pour le remplacement des agents de sécurité en formation (intérim, CDD, heures supplémentaires, travail d’exploitation, …). L’hypothèse retenue est un surcoût de 10% des heures normales.
  • 3 M€ : frais de déplacement et d’hébergement des agents de sécurité pour cette formation, c’est une grande inconnue concernant principalement la province.
  • 0,9 M€ : coûts de gestion administratif du MAC au sein des entreprises, calcul sur la base d’un équivalent temps plein de type administratif pour 1 000 agents de sécurité.
  • 11,2 M€ : coûts pédagogiques : soit 350 € par personne / 32 000 personnes par an, session de 12 personnes
  • Ne sont pas estimés les coûts des litiges que cette obligation va entraîner.

Nous sommes donc sur un total de 30 millions d’euros avec des hypothèses jugées raisonnables. Cela confirme bien la fourchette haute pré-estimée en cohérence avec les conditions de l’accord paritaire. Nous sommes proches de 1% de la masse salariale brute. C’est une moyenne annuelle, cela ne prend donc pas en compte les variations de volume annuel de cartes professionnelles à renouveler.

C’est une formation dont le coût est de l’ordre de 940 € par salarié, a minima.

L’accord paritaire prévoit que les entreprises abondent un fond pour 0,15% de leur masse salariale. Les OPCA annoncent un abondement de 0,15% à cette formation. Il est évidement faux de dire que ceci réduit le coût pour les entreprises puisque :

  • Le 0,15% supposé d’abondement des OPCA est financé par … les entreprises elles-mêmes. Ce qui sera mis-là, ne le sera pas ailleurs. L’OPCA n’a pas de planche à billets pour générer 0,15% de budget supplémentaire.
  • Le 0,15% financé au fond par les entreprises est bien un coût direct.
  • Sans oublier que ces 0,15 % cachent dans les deux cas des frais de gestion diminuant d’autant les sommes réelles.

Oui, le MAC est une disposition qui va dans le sens de la professionnalisation.

Oui, il faut soutenir et déployer le MAC dans les entreprises.

Mais attention, cela représente un coût important qu’il faut prendre en compte dans le prix de revient des prestations.

*Source rapport du CNAPS

Laisser un commentaire